mardi 7 juin 2011

Schizophrénie et religions.



La schizophrénie hallucinatoire mère de toutes les religions et des sectes.
Est-ce si difficile de comprendre que lorsque que l'on entend des voix, que l’on voit l’inaccessible, ou bien de se sentir submergé par l’au-delà, on n’est ni en contact avec le ciel, ni investit d’une mission divine, ni prophète, mais totalement schizophrène mystique; et c'est rétroactif...

Les neurosciences.
Elles ont permis de comprendre le fonctionnel du cerveau et notamment le rôle des neurotransmetteurs -que sont la dopamine et la sérotonine- lesquels sont les vecteurs, par leurs excès de production, des sensations de fusion avec l’au-delà, et à l’extrême, des symptômes hallucinatoires qui affectent nos malades dits «schizophrènes».

Citations.
Philippe Rouby psychiatre :
«Quand le ciel s'ouvre et que Dieu m'appelle par mon nom... c'est que la psychose a pris le dessus»
Nietzsche philosophe et poète :
«Les convictions sont des ennemies de la vérité plus dangereuses que les mensonges.»

Croyances et fonctionnement cérébral.
68% des schizophrènes se disent religieux, soit 2 fois plus que la moyenne nationale (36%).
23% des schizophrènes ont des délires mystiques : pseudo-relations avec l’au-delà.

Libérer cette « liberté » de croire est un devoir de santé mentale pour nos enfants manipulés par les symptômes de cette maladie affirmés comme des vérités par les croyances.
Jusqu’à quand la préférence nationale ira à la satisfaction des besoins des dits « religieux » au détriment d’une prévention indispensable envers tous les jeunes ?

La schizophrénie, une maladie indomptable, cessons d’y participer.
Malades et familles :
Nous ne sommes plus les dégâts collatéraux des religions ; il est temps que chacun en prenne conscience.

Mais à qui l’a-t-il dit : http://champion20.monsite-orange.fr

3 commentaires:

  1. La religion, ce n'est pas entendre des voix, mais lire les enseignements de Dieu qu'Il nous a laissé à travers les prophètes(Paix sur eux).
    La "voix" de Dieu est dans des textes, des exemples et des histoires qui nous content leurs leçons.
    Ignorer ces évidences inscrites dans l'histoire de l'humanité n'est pas un signe de santé mentale particulièrement bonne, tout au plus d'une ignorance sélective. Pas besoin d'être docteur pour savoir ça.

    RépondreSupprimer
  2. Camisole chimique pour tous !
    MCPN1 ne serait autre que ce Psy, m’ayant… sur le Forum de «France 2 » relatif à l’émission «A vous de juger» dont le sujet était «Marre des religions» …envoyé ce message : «La foi religieuse, une maladie psychique » ceci suivi de l’adresse de son blog où il est difficile de savoir qui est l’auteur des articles écrits, mais où l’on trouve ce genre de fatwa :
    «J'accuse les religieux d'être les pourvoyeurs d'irréalités aussi grotesques.
    J'accuse les religieux de faire croire qu'un dieu communique avec l'Homme par son cerveau qui ne peut alors qu'être parfait.
    J'accuse donc les religieux de ne pas reconnaître cette maladie du cerveau.
    J'accuse les religieux de ne pas faire d'explicatif entre lesdites «relations avec l'au-delà» d'avec les hallucinations.
    J'accuse les politiques de banaliser la religion comme une culture.
    J'accuse les politiques d'être bienveillants envers les excès de manifestations religieuses.
    J'accuse tous les religieux de maintenir leurs dogmes au détriment de la santé mentale de nombre de jeunes en souffrance.

    Chacun sait qu’il est prouvé scientifiquement et médicalement que la schizophrénie est une maladie générée par les religions. Par conséquent -plus de religion=plus de schizophrénie !. En guerre ! contre les religions et le monde sera sauvé de la schizophrénie. Tel semble être le crédo de ce psy qui aussi se donne pour mission d’intervenir sur ce genre de forum, non pour y dialoguer, car y écrire «La foi religieuse=une maladie psychique » ce n’est pas -entré en dialogue, mais lancer un slogan. «Si vous tenez à ce que la schizophrénie sorte de son ghetto, réagissez dans les forums, dans les blogs» voilà sur son propre blog, une consigne de ce psy, qui le motive à intervenir sur ce Forum de France 2. Je me demande, moi qui suis un ex-prêtre, animé de ma foi. Qui ce psy dit-il que je suis ? Avant d’être croyant (converti à 27 ans) je me suis posé, en mon fort interne,vers l'age de 6 ans, des questions concernant un au-delà possible. Aurait-il fallu alors que l’on m’arrête de suite afin de me prodiguer des soins psychiatriques, traitement de «camisole chimique» pour éradiquer en moi cette idée relative à l’au-delà. Quel individu ne sait pas interroger de la sorte, autrement dit : CAMISOLE CHIMIQUE POUR TOUS !. Ceci joint à un Sarkosy qui préconisait de dépister la moindre graine génétique, de délinquant, dés la prime enfance. C’est dans cette belle et bien réelle société que certains rêvent qu’un jour l’on vive. Étant, avant de me convertir et devenir prêtre, un anarchiste défiant toute autorité, hostile envers la moindre personne qui me parlerait de Dieu, je peux comprendre l’aversion que certains éprouvent envers les religions. Mais qu’un psychiatre prétende sans nuances ni distinctions, que les religions soient à l’origine de la schizophrénie, me semble être «maladif». Mais comme le dit si bien ce monsieur : «Le cerveau ne peut pas n’être que parfait». Quelle sagesse !

    RépondreSupprimer
  3. les religions ne sont pas a l origine de la schizophrénie mais la schizophrénie a l'origine des religions!!! prend tes cachets tu évitera de tout interpréter de travers!!!

    RépondreSupprimer

 
Compteur pour blog gratuit VOL PAS CHER