vendredi 23 décembre 2011

Guérison divine.



Jésus est la solution, par Aloys Evina
http://journalchretien.net/20979-Guerison-divine-Jesus-est-la-solution-par-Aloys-Evina
Pourquoi sommes-nous malades ?
« Cette question préoccupe les chrétiens et personnes concernées par la souffrance, la maladie ou le handicap. Si certaines maladies sont étroitement liées à notre comportement, d’autres sont d’origine naturelle ou nous sont imposées par le diable. »
Schizophrénie : ni diable, ni comportementale, totalement une maladie du cerveau.
C’est quoi un délire mystique ? Et on en redemande !!
Mais à qui l’a-t-il dit :
http://champion20.monsite-orange.fr

mardi 13 décembre 2011

PREVENTION.



La prévention manquante à tous les jeunes, c'est simple.
C’est seulement faire comprendre que lorsque l'on entend des voix, on n'est pas prophète mais schizophrène ; et c'est rétroactif...
Cela permettrait aux «schizophrènes» d’interpréter leurs symptômes comme étant une maladie avec pour impératif et urgence d’aller consulter ; et de ne pas attendre des dizaines d’années à subir, sans en parler, en se croyant en relation avec l’au-delà.

Qui parle ? Qui montre ? Cette relation avec les cultures religieuses.
Que les acteurs médicaux, politiques et religieux se mettent autour d’une table et définissent les différences entre les relations dites «mystiques» venant de l’au-delà : contacts prophétiques, apparitions, voix intérieures d’avec les manifestations hallucinatoires psychotiques, qu’elles soient visuelles, auditives, de sensations intérieures... ?
Si cette prévention était effective beaucoup s’en seraient sortis -dont mes fils- et de ce fait le déni de maladie serait en voie de déclin.


Mais à qui l’a-t-il dit :
http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Mais-a-qui-l-a-t-il-dit.htm
Hallucinant oui!!

samedi 3 décembre 2011

Aux autres et à Charlie.



Aux autres et à Charlie.
La liberté de la presse est un bon baromètre de l’évolution de la société mais parler des religions -en bien ou en mal-, c’est reconnaitre l’existence d’un Dieu.
La loi de 1905 -qui date de plus de 100années- sépare l’état de la religion mais de ce fait la protège et la fait vivre.

Quelle liberté de croire ?
Neurosciences, Dieu dans le cerveau.
Depuis quelques décennies les neurosciences ainsi que la schizophrénie permettent de comprendre les mécanismes neuronaux qui mettent la personne en état d’irréalité et font croire à une relation existentielle avec l’au-delà.

Cette liberté de croire n’est pas sa liberté, c’est l’obéissance à cette dérégulation par excès de neurotransmission ; c’est pour cela qu’il y a des croyants et des non-croyants dont la répartition est d’environ 1/3 - 2/3. Lorsque ce quota est dépassé, ce sont les personnes qui au fil du temps se sont fait éblouir, manipuler consciemment par de beaux discours ou bien par la force persuasive ou répressive des religions.

L’argent public d’aide à la libération des peuples n’a pas pour but de remettre en place une autre dictature répressive de la pensée. Dans ceux qui font la révolution, il y a les personnes qui aspirent à la liberté et d’autres qui veulent s’approprier le pouvoir.

La France a supprimé la peine de mort depuis 30 années, ne laissons pas s’installer un retour à des pratiques de contrainte bien dépassées et indignes qui ont pour assises les délires mystiques de malades psychotiques.

Religions et schizophrénie.
En cause la neurotransmission en excès de dopamine et de sérotonine.
Jusqu’à quand aura-t-on le droit de vénérer une maladie ?

Sortez de votre prison intérieure, revendiquez la liberté qui est en vous et qui vous appartient.
Ne vous laissez pas déposséder de ce bien unique, soyez critique, rebelle de vous-même et refusez tout dictat des commanditaires de l’obéissance et de la soumission.
http://schizo-non.allmyblog.com/108-hallucinations-religieuses.html

mardi 22 novembre 2011

Le bouddhisme.



Cannabis, hallucinations, délires schizophréniques, religions.
www.cannabizz.com/cannabis/religion.php
Le bouddhisme (Tibet, Inde et Chine) : à partir du 5ème siècle avant J.-C., les bouddhistes ont pratiqué un usage rituel du cannabis ; les rites d’initiation et les expériences mystiques s’appuyant sur le cannabis sont monnaie courante dans beaucoup de sectes bouddhistes chinoises.
D’après une ancienne tradition bouddhique, Siddharta lui-même (le futur Bouddha) n’aurait rien consommé sinon du chanvre et des graines de cannabis pendant les six années qui ont précédé son illumination et la révélation de sa mission.


Schizophrénie et cannabis, le Dieu des Hommes.
http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Sectes.htm

dimanche 13 novembre 2011

Gène prédisposant.



Des scientifiques chinois identifient un gène prédisposant à la schizophrénie.
Source CRIonline
Novembre 2011 - xinhua
http://french.cri.cn/621/2011/11/11/301s260661.htm

Des scientifiques chinois ont identifié un gène qui augmente la susceptibilité de ses porteurs d'être atteints de schizophrénie, a annoncé vendredi l'Université médicale de l'Anhui.
Les chercheurs ont analysé les gènes de 12 000 personnes en bonne santé et souffrant de schizophrénie et ont découvert le gène Tspan-18. Celui-ci se situe sur le chromosome 11 et accroît les risques de maladies mentales.

Les chercheurs chinois ont également validé l'effet d'un autre gène lié à la schizophrénie, situé sur le sixième chromosome et découvert par leurs collègues étrangers.

La schizophrénie se caractérise par une dissociation de la personnalité, affectant le rapport du malade avec la réalité. Des scientifiques du monde entier s'efforcent actuellement de découvrir, à travers des analyses génétiques, la cause de cette maladie mentale et un traitement permanent.

La découverte des scientifiques a été publiée dans le magazine scientifique "Nature Genetics".

Les causes : on n’est pas sorti de l’auberge…
http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Causes.htm

vendredi 4 novembre 2011

Trouble bipolaire.



Trouble bipolaire ou psychose maniaco-dépressive avec sa composante mystique.

Ce jour-là, Sally a basculé.
www.collectifpsychiatrie.fr/?p=1269
Par Oliver Sacks, médecin spécialisé dans les troubles mentaux, professeur de neurologie et de psychiatrie à l’université Columbia à New York.

Extraits :
On pourrait appeler cela manie, folie, ou psychose – un déséquilibre chimique dans le cerveau –, mais le mal se présente sous la forme d’une sorte d’énergie primordiale. Pour Greenberg, c’est comme si « on se trouvait en présence d’une force de la nature peu commune, telle une violente tempête de neige, ou une inondation : un phénomène destructeur, mais à sa manière, stupéfiant ».

Lowell a eu une vision du Mal dans le monde, et de lui-même, dans son « enthousiasme », sous la forme du Saint-Esprit. Sally a eu, d’une certaine manière, une vision analogue d’un effondrement moral (voyant autour d’elle l’anéantissement ou la répression du « génie » donné aux hommes par Dieu) et de sa propre mission – aider chacun à recouvrer ce droit imprescriptible perdu.

Leonard L., en particulier, eut un accès quasi maniaque en consommant cette substance : « Avec de la lévodopa dans mon sang, écrivit-il à l’époque, il n’y a rien au monde que je ne puisse faire si telle est ma volonté. » Appelant la dopamine la « résurrectamine », il commença à se prendre pour un messie – il était convaincu que le monde était pollué par le péché et qu’il avait été appelé pour le sauver.
L’essentiel:
http://champion20.monsite-orange.fr

mercredi 26 octobre 2011

Charles VI



Un schizophrène sur le trône de France

www.histoire-en-questions.fr/curiosites/charles%206.html

« Le règne de ce roi, si l'on peut parler de règne, fut l'apothéose du pire. Jamais l'absence d'une tête, d'une direction, d'une personne ne s'est fait sentir à tel point dans l'histoire de la France qui, attirant l'Angleterre, faillit réduire ce pays à un rôle de petite nation.
Charles VI aura régné quarante-trois ans et vécu trente ans de supplice dont quinze années d'effacement total. Jeanne d'Arc a alors dix ans... »

Hallucinations
Les tendances à la schizophrénie, déjà notées au cours de sa jeunesse, devaient isoler ce roi des réalités et il devait devenir la proie d'hallucinations au cours d'événements que les historiens ont relatés sans pouvoir toujours bien les analyser.

http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Celebrites.htm

lundi 17 octobre 2011

Héroïque héroïne.



Une histoire de famille : Jeanne d'Arc.

Jeanne d'Arc, la plus vénérée de notre histoire, a perçu des voix lui intimant des ordres précis.
Quel âge avait-elle? Un peu en avance sur l'âge généralement requis de tous ceux ou celles en emprise de phénomènes hallucinatoires.
De bonne foi, elle n'est pas allée chez un psychiatre demander un neuroleptique, mais à Reims, une très belle ville. Elle y a accompagné un sacré Roi, le VIIème des Charles.
Sa vie, de mature précocité, dans son parcours hors pair et brisée par ses pairs dans sa juste vingtième année.

Il est supposé que Jeanne était très certainement la fille de Louis d'Orléans -frère du Roi Charles VI- et de la Reine Elisabeth de Bavière (Isabeau), sa belle-sœur. Ce qui explique qu’elle avait reçu une éducation digne de son rang, qu’elle savait monter à cheval et manier les armes.

Il est reconnu que le Roi Charles VI était atteint de schizophrénie d’où la piste génétique héréditaire psychique de Jeanne n’est pas à exclure.

Il est clair de remarquer qu'un message venu de l'au-delà n’aurait aucunement signifié à Jeanne d’Arc de placer son demi-frère Roi sur le trône, mais d'aller de l'avant en créant une république ; ou bien encore l'Europe unie.
Bien des morts et des souffrances auraient été épargnés, le grand saut sans révolution, ni guerres.

Pas étonnant de reconnaître son demi-frère …
www.aquadesign.be/calendrier/jeanne-d-arc-chinon,145.html
«Le 25 février 1429 à Chinon, dissimulé parmi ses courtisans Jeanne d’Arc reconnaît le roi Charles VII.»

http://www.jeanne-darc.com/
http://historel2.chez.com/moyenage/15e/jeanne.html
http://www.1000questions.net/fr/jeanne/

Charles VI : 1366-1422
Isabeau de Bavière : 1371-1435
Louis d’Orléans : 1372-1407
Charles VII : 1403-1461
Jeanne d’Arc : 1412-1431

http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Celebrites.htm

lundi 10 octobre 2011

Schizosedire.



Site : http://www2.schizosedire.com

Schizosedire.com est un site Internet qui s’inscrit dans une approche globale destinée à sensibiliser le grand public sur la schizophrénie et sa prise en charge.

Cette initiative de l’Institut Lilly est née d’une nécessité exprimée par les patients, leurs familles et leur entourage d’en savoir plus sur cette pathologie et sur les stratégies thérapeutiques envisageables pour les aider à mieux vivre leur pathologie.

L’essentiel :
http://champion20.monsite-orange.fr

samedi 1 octobre 2011

Zyprexa



Le zyprexa devrait être retiré d’urgence du marché!
Par Christianepicurien - 26 Septembre 2011
http://blogs.mediapart.fr/blog/christianepicurien/260911/le-zyprexa-devrait-etre-retire-d-urgence-du-marche

« En décembre 2010, L'Express avait répertorié 10 médicaments à retirer d'urgence du marché, dont le Zyprexa®. Ce psychotrope, commercialisé en France depuis 1999, est utilisé contre la schizophrénie et la dépression.
Son principe actif est l'olanzapine.
Déjà prescrit à 20 millions de malades, ce médicament qui est, de loin, le plus rentable du laboratoire Ely Lilly, est toujours en vente et remboursé à 65 %, alors que la boite de 28 comprimés de 10 mg coûte 116,94 euros. »

www.votre-sante.com/news.php?dateedit=1304454261

http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Zyprexa.htm

samedi 24 septembre 2011

Violence.




Source :
www.sudouest.fr/2011/09/21/comment-j-ai-tue-ma-mere-a-rochefort-505249-1531.php

La mère schizophrène était en proie à une crise très violente.
Christophe P., 36 ans a asphyxié puis frappé sa mère à coups d'extincteur.

« Mes parents se sont rencontrés dans un hôpital psychiatrique. J'ai été conçu là-bas. Les médecins voulaient que ma mère avorte. Si je suis né, c'est probablement par la volonté de mon père et de mes grands-parents. »

La schizophrénie, une réelle maladie dont le soutien est indispensable.
http://champion20.monsite-orange.fr

jeudi 15 septembre 2011

Sentiments religieux






Michael Persinger de la Laurentian University en Ontario (Canada) a cherché à recréer artificiellement des sentiments religieux en stimulant électriquement une vaste subdivision du cerveau. Persinger a ainsi fabriqué le "Casque de Dieu" qui génère de faibles champs électromagnétiques et les focalise sur des régions particulières de la surface du cerveau.

Au cours d'une série d'études menées durant les quelques dernières dizaines d'années, Persinger et son équipe ont appliqué leur engin sur les lobes temporaux de centaines de personnes. Ce faisant, les chercheurs ont induit chez la plupart d'entre eux le sens d'une présence, le sentiment que quelqu'un (ou un esprit) était dans la pièce où, en fait, il n'y avait personne, ainsi qu'un profond sentiment de béatitude cosmique révélant une vérité universelle. Durant les trois minutes que durait la stimulation, les sujets affectés traduisaient cette perception du divin dans leur langage culturel et religieux personnel sous les termes de Dieu, Bouddha, une présence bienveillante ou l'émerveillement de l'univers.

Persinger argue ainsi que l'expérience religieuse et la croyance en Dieu sont simplement les résultats d'anomalies électriques dans le cerveau humain. Il est d'avis que même les dispositions religieuses des personnalités les plus exaltées, Saint Paul, Moïse, Mahomet et Bouddha, proviennent de telles bizarreries neurales. (…) Il est possible que différents sentiments religieux viennent de locations distinctes du cerveau.

L’essentiel : http://champion20.monsite-orange.fr/

samedi 20 août 2011

Hors limites.



La schizo religieuse n’a pas de limites, c’est vivre dans l’irréalité.



Dr Edouard Zarifian – (1941-2007) - Les jardiniers de la folie :
«On doute de la réalité, on ne doute jamais de son délire.»

Parce que l’hallucination qui précède le délire ne passe pas par le filtre des sens mais est directement fabriquée et traitée par le cerveau.
L’information reçue ne peut alors être assujettie à aucune réflexion car intégrée à son « moi » et donc devient plus vraie que la réalité : une vérité absolue.
C’est pour cela que les croyants se sentent obligés d’aller convaincre les autres, de faire partager leurs irréalités ; y compris par la force guerrière établie comme un pouvoir supérieur de domination.
Alors que la réalité fut-elle des plus importantes pour l’humanité - grandes découvertes scientifiques et médicales – ne fait l’objet d’aucun culte.

L’essentiel : http://champion20.monsite.orange.fr

mercredi 10 août 2011

Les drogues dites «douces».



Multiplicateur par 6 le risque de décompensation schizophrénique.
Sans le cannabis, il y aurait environ 20% en moins de jeunes en psychiatrie.

NOUVEAU REGARD SUR LE CANNABIS.
Article UNAFAM publié dans la revue « Un autre regard » n°4-2005.
Par le Professeur de pharmacologie Jean Costentin – Faculté de Rouen.

« On assiste au rajeunissement de l’usage du cannabis (marijuana, shit...), à l’accroissement du nombre de personnes qui s’y adonnent et à la diffusion de produits dont la teneur en principe actif, le tétrahydrocannabitol (THC), est décuplée relativement à celle des produits d’antan. Simultanément sont produites des données épidémiologiques qui soulignent sa nocivité, tandis que des études neurobiologiques éclairent enfin des mécanismes d’action.

Cette revue présente diverses données récemment acquises sur les récepteurs du THC, sur les substances endogènes qui les stimulent (endocannabinoïdes), sur les différents effets qu’elles modulent, sur la pharmacocinétique du THC, ses propriétés addictives intrinsèques, ses interactions avec l’alcool et l’héroïne, ses effets psychotoxiques en matière d’anxiété, de dépression, de perturbations cognitives, de schizophrénie, de comportements violents.
Tous ces éléments sont en rupture flagrante avec les propos erronés et banalisants qui continuent d’être tenus sur cette drogue. »

La prévention est l’unique recours.
Il courant de croire, dans l’opinion publique, que la schizophrénie affecte les personnes jeunes uniquement parce qu’elles ont consommé des drogues.
Le pré-schizophrène en vulnérabilité -non décompensé- est une personne en souffrance psychique ; n’ayant pas connaissance de sa « maladie » cela le prive de l’urgence de soins psychiatriques indispensables, alors son unique recours de facilité est de consommer des drogues dites « douces » pour tenter de calmer ses angoisses.

Le cannabis, par son THC persistant, est un « faux ami », car il est un facteur déterminant de décompensation dans la maladie.

Tant que la prévention explicative -sur le contenu des symptômes de la schizophrénie- est totalement absente, le problème reste insoluble car les jeunes ne sont nullement préparés à comprendre l’origine de leurs souffrances et de ce fait rejettent l'hypothèse d'une réelle maladie.

http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Cannabis.htm

jeudi 4 août 2011

Une case en plus.

Emission reportée et remplacée par "White Terror".





Bobby Fischer.
64 cases pour un génie.

Ce soir sur Arte à 22h25 – Jeudi 4 août 2011.
www.francesoir.fr/loisirs/bobby-fischer-une-case-en-plus-124504.html
Source France-Soir par Alexis Lucchesi.

« Car, après son sacre mondial, le maître a basculé, convaincu que l’URSS, le Mossad et même l’Amérique complotaient contre lui. Il s’est d’ailleurs retiré de toute compétition officielle à partir de 1973. Ce fut l’ultime bataille avant l’exil et une schizophrénie qui ne cessera d’empirer. »

Bobby Fischer : (1943-2008) Champion du Monde d'Echecs en 1972 contre Boris Spassky.
http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Celebrites.htm

mercredi 3 août 2011

Documentaire Santé.



Schizophrénie : l'ennemie intime
France – 2010.
www.programme.tv/schizophrenie-l-enn-3715468.php

Réalisé par : Benjamin Batard.
«Enquête sur cette maladie psychiatrique méconnue qu'est la schizophrénie, dans des services hospitaliers ou dans les rues de Paris où vivent des personnes psychotiques sans domicile fixe.»

La schizophrénie est le combat de chaque jour.
http://champion20.monsite-orange.fr

mercredi 27 juillet 2011

Religions et psychiatrie.




Le courrier récurrent que je reçois :
« C'était la thèse des polices politiques totalitaires: la religion comme maladie mentale qui appelle un traitement psychiatrique. »

Cette allusion sur la psychiatrie des pays totalitaires est symptomatique de ceux et celles qui n’ont pas d’arguments face à la réalité de cette maladie dont particulièrement la schizophrénie religieuse.
Malgré tout, c’est une bonne remarque sur ce qu’est l’extrémité inhumaine que font subir tous les dicteurs paranoïaques avec leurs visions d’un monde reflétant leurs délires.

De grands malades mentaux qui se prennent pour un « Dieu » en tentant de révolutionner la société imaginée par leurs têtes psychotiques mystiques. Une oppression dictatoriale envers leurs opposants qu’ils considèrent comme les envoyés du « Diable ». Ceux qui ne sont pas avec moi, sont mes ennemis qu’il faut éradiquer…

Croyants, c’est dans cette identique logique que vous défendez la liberté religieuse. A la fin du monde « Dieu » appliquera le « Jugement dernier » à la lettre: « Le Paradis » pour les croyants qui le soutiennent et « L’Enfer » pour ceux qui n’ont pas obéi à ses dogmes, lesquels seront voués au feu de la souffrance éternelle.
Les relais de Dieu ainsi que les dictateurs sont dans la même ligne psychotique ; Et ce sont de beaux parleurs dans une stratégie écrite et intouchable qui vous semble logique et sans faille. Des méthodes appelant de nombreux adeptes pour un non-avenir présenté paradisiaque et totalement psychotique.
Ma démarche est bien à cette inverse, laquelle n’est pas de faire entrer nos jeunes en psychiatrie, mais de les en faire sortir afin qu’ils puissent vivre dans des conditions moins oppressantes mentalement. Et cela ne pourra se réaliser que par un explicatif clair et rationnel de compréhension de leurs symptômes, de leurs hallucinations, de leur souffrance bien inutile.
J’ai bien compris que la société civile n’est pas prête à aller dans ce sens, on appelle cela notre « culture sociétale » vieille de millénaires et ce sera bien plus ardu que de passer de la terre plate à la terre ronde.
L’essentiel : http://champion20.monsite-orange.fr

mardi 19 juillet 2011

Statistiques religieuses.



La psychose hallucinatoire, mère de toutes les religions.
Perceptions, croyances, délires…ou la sérotonine en excès.


Statistiques sur les schizophrènes décompensés (1% de la population).
- 68% des schizophrènes décompensés se disent religieux, soit 2 fois plus que la moyenne nationale (36%).
- 23% ont des délires mystiques : pseudo-relations avec l’au-delà.
- 25000 demandes d’exorcismes, c’est le nombre indiqué par l’église : les symptômes de perception de par sa trompeuse vérité d’appréciation et de la culture religieuse ambiante, le déni de maladie de persécution est attribué au diable.
Et de nombreux croyants (bien au-dessus de la moyenne nationale) parmi les vulnérables non décompensés (schizophrénie latente : 4% de la population).


Schizophrénie : la maladie de la croyance.
Mais à qui l’a-il-dit : http://champion20.monsite-orange.fr/

jeudi 7 juillet 2011

En islam.



Comment s'en sortir?
La schizophrénie en islam - Octobre 2010.
www.yabiladi.com/forum/schizophrenie-islam-comment-sortir-80-3961617.html
www.sajidine.com/medecine-prophetique/roqya/index.htm


Question de schizo100.
Voilà je suis atteint de cette maladie depuis 8 ans est cela commence vraiment dure pour moi.
Des envies suicidaires me reviennent sans cesse.
Je confonds sans cesse Allah avec toute chose ou toute action.
Par exemple comment il arrive à faire ça (travailler par exemple) et moi pas, bref cette maladie m'a tué de l'intérieur tout est devenu très dure pour moi.
Aidez-moi svp.

Une réponse.
Beaucoup des cas de schizos se sont avérés être des cas de possession par un djinn, as-tu déjà fait la roqya?
Je te suggère d'écouter la sourate al baqara en entier avec un son élevé et des écouteurs en étant concentrée, s'il y a un mal occulte, ça devrait se manifester lors de l'écoute par différentes réactions tels que des pleurs, larmes, bâillements, fourmillements...
S'il s'avère que tu es atteint, il faudra mettre un traitement en place par la roqya.
Qu'Allah t'aide et te guérisse.

La schizophrénie, cette maladie que l’on vous a appris à ne pas comprendre.
Jusqu’à quand ce déni religieux et sociétal ?
Jusqu’à quand l’explicatif et la prévention seront-ils occultés ?
Lever ce tabou, c’est faire de l’assistance à personnes en danger.
Sacrée maladie - l’essentiel : http://champion20.monsite-orange.fr

samedi 25 juin 2011

Les bienfaits du cannabis !!



Dépénalisation à l’ordre du jour.
La paranoïa expliquée.
Les résultats de cette étude nous permettent de conclure que l’exposition à la marijuana durant l’adolescence pourrait augmenter le risque de développer la schizophrénie plus tard dans sa vie.
http://sante.canoe.com/channel_health_news_details.asp?news_id=5881&news_channel_id=33&channel_id=33

L’hallucination, symptôme de la schizophrénie ou bien alimentée par des drogues -dont le cannabis-, le droit chemin vers l’illumination suivi de ses délires mystiques : l’assise de toutes les religions avec ses contraintes.

Quand un Fils dit à son Père : « Tu n’es pas mon Père, je suis le Fils de Dieu » : Il est un bien tard pour appeler le SAMU !!

Cannabis et religions.
http://www.cannabizz.com/cannabis/religion.php
http://www2.esoblogs.net/2372/la-plante-de-la-gentillesse-cannabis-et-chretiente

Sans le cannabis, il y aurait environ 20% en moins de jeunes en psychiatrie.
http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Cannabis.htm

La schizophrénie est le combat de chaque jour.

jeudi 16 juin 2011

Accueil et insertion.



Dans le Jura, plus de 5 000 personnes souffrent de maladies psychiques, de la dépression à la schizophrénie.
www.leprogres.fr/jura/2011/06/13/maladies-psychiques-un-vrai-parcours-du-combattant

Leurs familles ont le plus grand mal à trouver une solution d’accueil et d’insertion.

« Vers 14 ans, il a eu une première crise de délire. Je ne me suis pas rendu compte de suite qu’il était malade.
Son adolescence a été compliquée. Les choses se sont aggravées. Il est devenu compliqué de le garder à la maison.
Je ne sais pas si c’était la bonne solution. Je l’ai laissé seul. Ce sentiment de culpabilité m’habite encore. Mais c’était ingérable. »

Et la prévention existe-t-elle ?
La schizophrénie est un combat de chaque jour : http://champion20.monsite-orange.fr

mardi 7 juin 2011

Schizophrénie et religions.



La schizophrénie hallucinatoire mère de toutes les religions et des sectes.
Est-ce si difficile de comprendre que lorsque que l'on entend des voix, que l’on voit l’inaccessible, ou bien de se sentir submergé par l’au-delà, on n’est ni en contact avec le ciel, ni investit d’une mission divine, ni prophète, mais totalement schizophrène mystique; et c'est rétroactif...

Les neurosciences.
Elles ont permis de comprendre le fonctionnel du cerveau et notamment le rôle des neurotransmetteurs -que sont la dopamine et la sérotonine- lesquels sont les vecteurs, par leurs excès de production, des sensations de fusion avec l’au-delà, et à l’extrême, des symptômes hallucinatoires qui affectent nos malades dits «schizophrènes».

Citations.
Philippe Rouby psychiatre :
«Quand le ciel s'ouvre et que Dieu m'appelle par mon nom... c'est que la psychose a pris le dessus»
Nietzsche philosophe et poète :
«Les convictions sont des ennemies de la vérité plus dangereuses que les mensonges.»

Croyances et fonctionnement cérébral.
68% des schizophrènes se disent religieux, soit 2 fois plus que la moyenne nationale (36%).
23% des schizophrènes ont des délires mystiques : pseudo-relations avec l’au-delà.

Libérer cette « liberté » de croire est un devoir de santé mentale pour nos enfants manipulés par les symptômes de cette maladie affirmés comme des vérités par les croyances.
Jusqu’à quand la préférence nationale ira à la satisfaction des besoins des dits « religieux » au détriment d’une prévention indispensable envers tous les jeunes ?

La schizophrénie, une maladie indomptable, cessons d’y participer.
Malades et familles :
Nous ne sommes plus les dégâts collatéraux des religions ; il est temps que chacun en prenne conscience.

Mais à qui l’a-t-il dit : http://champion20.monsite-orange.fr

lundi 30 mai 2011

Comment fonctionne le cerveau ?



Ou comment ne fonctionne-t-il pas ?

Le cerveau est le support objectif de la pensée, de nos sentiments et de nos émotions.
Le fonctionnement du cerveau est biochimique et son activité génère des flux électriques.
Le cerveau est le centre de traitement de l'information en communication avec l’ensemble neurologique que sont les nerfs qui s’y rattachent.

L'information transite spécifiquement entre les neurones grâce au réseau enchevêtré des axones et circule sous forme d'un signal électrique de brève durée, l'influx nerveux.
La transmission d'une cellule à l'autre est une molécule biochimique, le neurotransmetteur ou le neuromédiateur, et se fait par l'intermédiaire des synapses qui sont des zones de contacts entre deux neurones.
L'information est donc véhiculée et traitée de manière discriminatoire, point par point, et rapidement.

Dans ce schéma fonctionnel, la dopamine et la sérotonine sont des neuromédiateurs qui modulent l'activité d'un nombre considérable de neurones.

Les symptômes des maladies psychiques sont expliqués par le dysfonctionnement de la régulation des neurotransmetteurs et sont de deux ordres :
• Par défaut qui serait associé aux difficultés cognitives, au retrait, à la lenteur.
• Par l'excès qui serait responsable des hallucinations et des délires.

Les médications neuroleptiques sont des régulateurs des neurotransmetteurs qui agissent sur les flux de la dopamine et de la sérotonine avec plus ou moins de succès, sans oublier les effets secondaires.


lundi 23 mai 2011

Actualité de Belgique.





En plein délire, il vole une ambulance et est retrouvé nu dans les bois.
Mai 2011.

www.rtl.be/info/votreregion/luxembourg/797405/florenville-en-plein-delire-il-vole-une-ambulance-et-est-retrouve-nu-dans-les-bois

"Un individu a été retrouvé inanimé à la gare de Florenville samedi après-midi.
Il a été emmené à l'hôpital de Libramont.
Arrivé sur les lieux, il a fait preuve de violence et a tenté de voler une ambulance.
Il a ensuite pris la fuite dans les bois.
La police locale, qui a dû faire appel à un maître-chien, a retrouvé l'individu vers 16h.
Il était complètement nu.
L'homme, atteint de schizophrénie, se prenait pour un chef sioux."

Un schizophrène n’est pas un homme mais un individu.
Pouvez-vous appliquer cette formulation à une autre maladie ?
Mais lorsque l’on est Sioux ou bien reconnu dans la société, cela change tout.

lundi 16 mai 2011

Recherche.




Schizophrénie : l'aide des cellules souches
Le figaro du 14 avril 2011 - Par Martine Perez
www.lefigaro.fr/sciences/2011/04/13/01008-20110413ARTFIG00669-schizophrenie-l-aide-des-cellules-souches.php


En transformant des cellules de la peau de malades schizophrènes en neurones, les chercheurs ont ainsi pu mettre en évidence sur ces cultures des troubles importants de la connexion neuronale, mettant le doigt sur les mécanismes biologiques de la maladie.
Des neurones fabriqués à partir de la peau de patients ont permis de découvrir les mécanismes de la maladie.


Une avancée considérable dans l'étude des maladies mentales vient d'être accomplie par des chercheurs de l'Université de Californie et du laboratoire Spring Harbor de New York qui ont travaillé avec des outils totalement inédits: des cellules de la peau de malades schizophrènes transformées en neurones.

Ils ont ainsi pu mettre en évidence sur ces cultures des troubles importants de la connexion neuronale, mettant le doigt sur les mécanismes biologiques de la maladie. Ils ont également testé des médicaments antipsychotiques sur ces cultures et montré que l'un d'entre eux améliorait les connections entre neurones.

Grâce à ces travaux publiés mercredi sur le site de la revue Nature, une nouvelle ère s'ouvre dans la recherche en psychiatrie qui devrait déboucher sur une meilleure compréhension de ces maladies, trop longtemps considérées par certains psychanalystes comme la conséquence de mauvaises interactions «parents-enfants», et sur une meilleure évaluation des médicaments.


lundi 9 mai 2011

Eglise de Philadelphie et affaire tragique…







L’UNADFI a eu connaissance de « L’Eglise de Philadelphie » en 1995.
www.unadfi.org/eglise-de-philadelphie,1193.html

La fondatrice du groupe, Geneviève de Ligonnès (Mère de Xavier Dupont), prétendait recevoir des « messages » qui ont été, au fur et à mesure, consignés dans un livret intitulé « Messages d’Amour et de Miséricorde ».
Il apparaissait que le groupe dit « Eglise de Philadelphie » comportait de nombreux critères de type sectaire.
La doctrine du groupe était à ce point délirante que le service psychiatrique des hôpitaux de Rennes en avait été averti. Le chef de service avait jugé cette affaire suffisamment grave pour prendre contact avec le procureur de la République d’Avranches.


Eglise de Philadelphie : http://www.philadelphie.org/
Le taux de malchance d’un parent schizophrène d’avoir un enfant dans cette maladie est de 12%.
Secte et santé mentale : http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Sectes.htm

mercredi 4 mai 2011

Projet de loi.













Projet de loi -actuellement en cours- relatif aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge.

Communiqué de presse de l’association SCHIZO?... OUI!
http://schizooui.wordpress.com

samedi 30 avril 2011

Questions résolues.



La croyance "trop" développée : une maladie mentale ?
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20101028120609AAq508K

Par « L'ange D »
Une personne qui croit être un super héros, ou avoir des super pouvoir, ou qui croit voir/entendre/sentir/ressentir des choses irréel, paranormal ou sans lien directe avec le concret et l'univers; est considéré comme un fou, parce qu'il ne correspond pas à la "norme" stable, de ce fait on appels les gens comme ça des malades mentaux (car leur problème a pour origine leur cerveau).
Ne pensez-vous pas qu'il faudrait considérer les croyant "religieux" et pratiquant comme des malades mentaux ?
Ou ne pensez-vous pas que d'ici quelques siècles les croyances abusives de ce genre seront répertoriées (sans parler des enfants avec le père noël, etc...) de la maladie mentale (pour les adultes) ?


Non, parce que croire que...
- le monde (et avec lui l'univers) c'est fait en 6 jours ;
- que les os de dinosaure ont été caché par un barbu pour nous faire croire à l'évolution ;
- qu'il est préférable de dénigrer (si ce n'est tuer, comme c'était le cas à la bonne époque où les religions dominaient le monde) les autres différents, si ce n'est les obliger par la peur et la violence à se soumettre à un courant de pensée qui restreint notre intellect ;
- que l'on doit pratiquer des rituels, parfois absurde de par leur vieilles et leur manque d'adaptation à notre monde moderne (et qui se veut intelligent) ;
- qu'un type qui marche sur l'eau (il a tous les super pouvoir du monde, mais il a que ça à faire...) finissent par se faire torturer uniquement pour le bien de l'humanité ;
- que si on ne se soumet pas un dieu, il nous punis pour un temps infini à l'enfer à des torture inimaginable, mais sans oublier à aucun moment qu'au final il nous aime ;

Il faudrait vraiment être malade dans sa tête pour y croire vraiment !

Réponse de « Ego Deus »
Et dire que 95% des croyants pensent ça c'est incroyable le monde de fous
ce n’est pas une maladie quelconque, c'est une maladie sociale qui ronge de l'intérieur
Jeanne d'arc disait entendre la voix de dieu ! Mais tous les spécialistes disent qu'elle était schizophrène
La schizophrénie n'existe pas seulement aujourd’hui mais elle a aussi existé dans le passé comme tout c'est homme avoir entendu ressenti la voix de dieu alors qu'il les tués c'était la croyance si quelqu'un répétait un truck comme sa de nos jours en l'enfermerait chez les fous.

L’essentiel : http://champion20.monsite-orange.fr

samedi 23 avril 2011

Exorcisme.




Le moyen âge est toujours présent.

L'exorcisme: qui, quoi, où, comment ?
La vie – Interview de mars 2011- par Benjamin Legendre.
Sortie du film "le Rite" avec Anthony Hopkins.
http://www.lavie.fr/religion/spiritualite/l-exorcisme-qui-quoi-ou-comment-08-03-2011-14705_22.php

L´exorcisme est encore d’actualité de nos jours !!

Où en est-t-on dans la compréhension, la prévention et le traitement des maladies psychiques et mentales ?
La schizophrénie mystique une valeur sûre pour les religions.

La tromperie des religieux. Faire croire qu’une barrière existe, laquelle détermine et scinde deux populations distinctes ; d’un côté les fous psychotiques (terme employé par un religieux invité dans une émission télévisée) et de l’autre les personnes « saines » soumises aux forces du mal en prise avec le diable.

Une sélection faite sur des critères religieux conduisant à ne sélectionner qu’une faible partie des psychotiques prétendants, permettant ainsi de rendre l’hypothèse réaliste.

Des paramètres tordus aboutissant à ne sélectionner que les personnes perturbées et en souffrance soumis à deux maladies que sont la schizophrénie hallucinatoire mystique et la violence de l’épilepsie.

La manière de brouiller l’écoute des gogos, de justifier l’ordre des croyances.

Il est bon de rappeler que la schizo n’immunise pas contre d’autres maladies.

http://maurice.champion20.pagesperso-orange.fr/Exorcisme.htm

dimanche 17 avril 2011

Religions.


Le monde de l’irréalité.

Dieu plus vrai que la réalité car on ne peut que croire et souscrire sans réserve à ses perceptions irrationnelles.

Les manifestations hallucinatoires -voir, d’entendre, sentir l’inexistant- provoquées par un état limite ou bien maladif (schizophrénie mystique), ce «non-palpable» est directement fabriqué et traité par le cerveau et donc ne passe pas par le filtre des sens ; alors l’information reçue ne peut alors être assujettie à aucune réflexion, à aucune critique car intégrée à son «moi » et donc devient plus vraie que la réalité : une vérité absolue.

C’est pour cette raison que chaque « culture » n’admet que son Dieu, chacun restant dans sa « vérité hallucinatoire » inaliénable, que les sectes prolifèrent.

Ceux qui les ont subies avec une telle véracité, les dits « prophètes », les idéalisent et hypnotisent ceux qui sont à l’écoute et les relatent dans des documents intouchables.

Si Dieu était une réalité, il serait unique pour chacun de nous car la réalité fait abstraction de l’imaginaire et se base sur des faits vérifiables non-contradictoires et serait alors un fait reconnu de tous.

Ce n’est pas compliqué de comprendre que lorsque l'on entend des voix, on n'est pas prophète mais schizophrène ; et c'est rétroactif...

Et que la réponse aux angoisses générées par les manifestations hallucinatoires, ce sont les délires d’imagination bien généralement de « type mystique » dont l’illusion de pseudo-délivrance à cette souffrance passe par des restrictions, des contraintes et des interdits de vie ; l’assise des religions.


La schizophrénie hallucinatoire mère de toutes les religions.

68% des schizophrènes se disent religieux, soit 2 fois plus que la moyenne nationale (36%).

23% ont des délires mystiques : pseudo-relations avec l’au-delà.

L’irréalité hallucinatoire jusqu’à en mourir tellement on ne peut qu’y croire. C’est bien cette raison essentielle qui fait obstacle à toute sortie de cette maladie de type mystique.


Dr Edouard Zarifian dans « Les jardiniers de la folie » : « On doute de la réalité, on ne doute jamais de son délire ».

Source laboratoire Lilly : www.lilly.fr/patho/neuropsy/schizophrenie_hallucination-delire.cfm « Les hallucinations psychiques ressemblent à un langage qui parle à l'intérieur, une transmission de pensée, de télépathie, à des idées imposées.

Ce sont des perceptions qui ne passent pas par les organes des sens.

La personne qui ressent ces phénomènes les éprouve comme s'ils venaient d'ailleurs : on lui impose des images dans la tête, on l'oblige à voir des scènes de souvenirs ou de rêves. »


Pour en finir avec cette maladie, libérons cette « liberté » de croire.

J’ai rêvé d’un monde où la terre serait ronde, que cette maladie détestable sorte de son tabou.

Mais à qui l’a-t-il dit : http://champion20.monsite-orange.fr

samedi 9 avril 2011

Bipolarité et Schizophrénie.


Mars 2011.



Pendant des années, les psychiatres et les professionnels de la santé ont déclaré que le trouble bipolaire et la schizophrénie étaient deux maladies mentales bien distinctes. Cette idée est venue d'un psychiatre allemand de renommée mondiale du nom d'Emil Kraepelin. Emil Kraepelin a dit que la maladie bipolaire et la schizophrénie étaient deux troubles mentaux très différents.

Jusqu'à aujourd'hui, la séparation du trouble bipolaire et de la schizophrénie est encore pratiquée par des psychiatres. Cependant, vous devez considérer que ces troubles sont assez difficiles à distinguer. Tous les deux ont les mêmes signes et symptômes et il arrive qu'un psychiatre se trompe lors du diagnostic d'un patient. Aujourd'hui, certaines méthodes ont été développées afin de distinguer clairement les deux maladies.

dimanche 3 avril 2011

Tsunami vengeur !!


Dalaï-lama (déclaration de Juillet 2005- précédent tsunami).

« Le tsunami c’est la loi du karma. Ces évènements se produisent à cause du karma de chacun. Nos souffrances sont dues à nos propres manquements et erreurs. »

Je ne rêve pas, ce Monsieur est reçu par les plus hautes autorités. Il serait temps de lui donner un cours de géophysique sur la tectonique des plaques ou bien, plus certainement, il est en délires mystiques alors son cas relève de la psychiatrie.

Dans cette « religion » adulée et de plus en plus en vogue, dans la logique de leurs croyances, ceux qui ont péri lors du tsunami ne sont pas là par hasard, car c’est Dieu qui pilote tous vos faits et gestes, et donc les victimes ne sont que la volonté de Dieu parce qu’ils ont à payer leurs méfaits de leurs vies antérieures.

Quels respects pour les victimes adultes et enfants, les familles, les proches et la société. La religion a-t-elle encore sa place dans notre société ? Surtout éludons tout débat !!

Qui ne dit mot, consent…

jeudi 24 mars 2011

Hallucinations.


Cannabis et Chrétienté. La Plante de la Gentillesse.
Source : www2.esoblogs.net/2372/la-plante-de-la-gentillesse-cannabis-et-chretiente

Par Chris Bennett :

« Dans le numéro de juin 2002 de « High Times », nous avons discuté de l’utilisation du cannabis dans la préparation de l’huile de consécration et de l’encens du Temple, et c’est en retraçant l’histoire de ces produits enrichis au cannabis que nous avons pu démontrer leur utilisation continue jusqu’à la période du Nouveau Testament.
En fait, si Jésus n’avait pas utilisé l’antique huile de consécration enrichie au cannabis, il n’aurait jamais pu prétendre au titre de Christ !»

Les hallucinations sont vécues plus vraies que la réalité et la personne soumise ne peut qui croire sans réserve. C’est pour cette raison que les hallucinations se prolongent par des délires d’imagination ; lesquels permettent de donner un sens, une justification à ses perceptions, une raison inaltérable jusqu’à aller parcourir le monde, d’être persuasif pour en diffuser le contenu -bien en marge de la réalité du vécu au quotidien- jusqu’à en faire des adeptes.

Si votre fils vous affirmait cette déclaration : «Tu n’es pas mon père, je suis le fils de Dieu». Qu’en penseriez-vous ?

L’essentiel: http://champion20.monsite-orange.fr/

dimanche 20 mars 2011

JOURNÉES FRANCOPHONES.


DU 19 AU 27 MARS 2011.

8ÈMES JOURNÉES FRANCOPHONES Organisées en Ile de France
Par l’association SCHIZO ?…OUI ! Faire face à la schizophrénie
Agréée par le Ministère de la Santé.

Programme de la semaine : http://schizooui.wordpress.com

Schizo-oui
Contacts :
Tél : 01 45 89 49 44
E-mail : contactschizo@free.fr
Site : www.schizo-oui.com

mercredi 16 mars 2011

BESOINS DE LA POPULATION EN SANTE MENTALE.


COMMUNIQUE DE PRESSE DU 17 MARS 2011.
DE L’ASSOCIATION SCHIZO –OUI, FAIRE FACE A LA SCHIZOPHRENIE

L’année des patients et de leurs droits a été lancée le 4 mars 2011, en prélude à la Journée Européenne des droits des patients prévue le 18 avril 2011. Les espoirs des malades, de leur entourage, et des associations de représentants ne seront pas déçus si les décisions en cours dans les agences régionales de santé sont centrées en priorité sur les besoins des usagers.

Les maladies psychiques concernent 30% des habitants. Un groupe de réflexion réunissant les associations de différentes maladies adhérentes du Collectif Interassociatif Sur la Santé d’Ile de France, a décrit les problèmes rencontrés par les patients, leurs causes multiples, et les solutions envisageables dans le domaine de l’organisation régionale des soins. Une politique de santé mentale adaptée à l’Ile-de-France est possible si elle repose sur les objectifs prioritaires des usagers, contribuables et cotisants à la SS qui, doit-on le rappeler, financent l’activité des professionnels.

Ces objectifs sont les suivants :

1- garantir l’accès aux soins précoce, en toutes circonstances, y compris en urgence
2- améliorer la continuité et la spécificité des soins offerts aux patients
3- développer l’information du public, des malades, des intervenants primaires
4- aider les aidants de l’entourage du patient
5- veiller à l’application effective des droits des usagers

Pour y parvenir, il conviendrait de doter l’Agence Régionale de Santé d’un tableau de bord décrivant les besoins actuels des usagers correspondant à ces objectifs, afin de guider à court terme les décisions d’organisation des soins, de garantir leur application et de mesurer ensuite leurs résultats en termes de santé mentale de la population.

Le but n’est pas de réduire les coûts de la santé, mais d’allouer les ressources rares disponibles aux besoins prioritaires de la population.
L’année des patients ne doit pas être un vain mot.

Vous pouvez trouver un résumé de la proposition sur le site web de l’association :
www.schizo-oui.com

dimanche 13 mars 2011

Statistiques.


La schizophrénie est une maladie du cerveau.
Avec 10 000 nouveaux cas chaque année en France, la schizophrénie est, parmi les maladies, la première cause de handicap des jeunes adultes.
Elle est présente partout dans le monde et est uniformément répartie.

Elle touche toutes les classes sociales de la société.
20% sont sensibles à la maladie.
4% sont particulièrement vulnérables.
1% entreront dans la maladie.
En France, c’est plus de 1000 suicides par an.
Elle se déclenche le plus souvent entre 15 et 25 ans.
En moyenne, elle apparaît un peu plus tardivement - 2 années environ- chez les filles.
Elle est légèrement plus prévalente chez les garçons et chez les gauchers.

C’est une maladie de fragilité génétique.
Taux de «malchance» familial.
8 % - frère non-jumeau d’un patient schizophrène.
12 % - enfant ou faux jumeaux d’un parent schizophrène.
40 % - enfant avec les deux parents schizophrènes.
47 % - jumeau monozygote d’un frère schizophrène.

samedi 5 mars 2011

La voie des maux.


Un document de Fabien Le Bihan.
www.lulu.com/spotlight/fabienlebihan

« La voie des maux » est la voix de celles et ceux qui n’ont pas forcément les mots, les patients suivis en psychiatrie en général et celles et ceux souffrant du syndrome de la schizophrénie en particulier.
L’auteur témoigne ici dans un style affirmé et avec une force incroyable de son expérience de schizophrénie sur 40 ans.
Voilà enfin un livre qui changera les regards sur ce syndrome.

samedi 26 février 2011

Un schizophrène nommé Socrate.


Un sujet intéressant, il me semble.

http://forum.doctissimo.fr/psychologie/schizophrenie/schizophrene-nomme-socrate-sujet_162769_1.htm
« Les hallucinations auditives de Socrate, que ce dernier attribuait à un dieu (Apollon) et qui l’interrompent dans ses paroles ou dans ses actes, ressemblent, pour les médecins du XIXe siècle, à des symptômes d’aliénation mentale.
En effet, les récits sur certains épisodes de sa vie décrivent des comportements inexplicables, tels le fait d’interrompre une discussion, d’agir comme s’il était seul, puis de reprendre la conversation comme si rien ne s’était passé. »


Ainsi à l'origine de la philosophie se trouverait la psychose d'un homme.
L’essentiel : http://champion20.monsite-orange.fr

samedi 19 février 2011

Etait-il schizophrène ?


Jésus était-il schizophrène ?
Et que penser de Jean, schizophrène aussi?


Cela ne fait aucun doute pour moi.
Il subit trois procès où il est lui-même son propre avocat, c'est à dire son pire défenseur.
Résultat: peine de mort.

Il passe devant les religieux juifs, le roi des juifs et Ponce Pilate qui représente Rome. Le Roi des Juifs Hérode dit de suite de lui: "C'est un fou, il n'a pas à être jugé". Il le renvoie à Pilate.

Est-ce Hérode qui comprend le mieux Jésus ? Hérode, est qualifié par Jésus de renard (Lc 13,32).
Je ne crois pas que le fou soit mal vu chez les chrétiens, au contraire, il tombe de fait sous leur protection, celle due au plus faible.

Mais ils vont faire bien pires que les juifs avec l'inquisition, les condamnations pour hérésies, etc... Dès que les chrétiens seront les dominants dans l'Empire Romain et après, ils seront pires que les païens ou les juifs sur la question de la répression des hérésies.

Le schizophrène est-il par nature un hérétique dans un système dominant?
L’essentiel : http://champion20.monsite-orange.fr/

vendredi 11 février 2011

Schizophrénie : Maladie génétique.


Les religions ne sont plus crédibles parce qu’elles ne peuvent reconnaître les maladies du cerveau.

Pour toutes les religions et sectes, le cerveau ne peut être que parfait car il est le lieu privilégié de communication avec Dieu, lequel est associé à l’âme (un mot sans contenu perceptible.) ; donc Dieu ne peut avoir créé l’Homme avec un cerveau défaillant, ce serait totalement illogique du fait de cette inviolable utilité indiscutable pour tous les croyants.

Alors comment les religions et sectes se jouent-elles avec la réalité psychiatrique des malades notamment en schizophrénie ou en épilepsie (et quelques fois les deux en simultané) dont les troubles de violences sont inhérents dont particulièrement lors des décompensations.
Simple, il suffit de laisser croire qu’il s’agit de la possession du Diable Satan.

Leur réponse à cette souffrance est donc l’exorcisme, le traitement religieux préconisé et toujours en vigueur de par le monde dont en France.
Une technique moyenâgeuse qui ne peut que perdurer, car se rallier à l’hypothèse médicale psychiatrique d’une altération génétique mettrait « out » le principe même de cette relation privilégiée Dieu/Homme, l’assise des croyances dont les institutions manipulatrices sont les religions et les sectes.

Alors quelle stratégie pour perdurer.
« Laïcs et religieux s’inquiètent du retour de Satan.
Alors que l´Eglise réédite un ouvrage sur l´exorcisme pour la première fois depuis 1614, l´Etat s’alarme de la recrudescence de pratiques.

Le nouveau Rituel de l’exorcisme a été distribué, il y a quelques semaines en France, à l’occasion du discret congrès des prêtres catholiques exerçant cette spécialité. Et, pour la première fois, le texte a été traduit du latin vers les langues nationales, notamment le français.
Autre nouveauté, il invite désormais très clairement les prêtres exorcistes à se rapprocher de la médecine et de la psychiatrie pour affiner leur discernement. »

L’essentiel: http://champion20.monsite-orange.fr

vendredi 4 février 2011

Au-delà


« Au-delà » du film de Clint Eastwood
NDE (Near Death Experience) ou EMI (Expérience de Mort Imminente).

Les fumeuses NDE ne sont que des leurres, ce sont des hallucinations convaincantes à l’image de celles nos malades psychotiques schizophrènes.
L’hallucination provoquée par un état limite ou bien fonctionnel est directement fabriquée et traitée par le cerveau et donc ne passe pas par le filtre des sens ; alors l’information reçue ne peut alors être assujettie à aucune réflexion, à aucune critique car intégrée à son «moi » et donc devient plus vraie que la réalité : une vérité absolue.

Les NDE font comprendre ce qu’est l’intensité de cette trompeuse vérité hallucinatoire -plus vraie que la réalité- dans ses images cérébrales animées et relatées comme des faits paranormaux extraordinaires souvent retranscrits dans de nombreux documents et dans ce film.
De ce fait, les NDE participent à l’incompréhension de la souffrance de nos jeunes -déni de schizophrénie religieuse- en se croyant être, du fait de leurs symptômes, en relation avec l’au-delà.

Comme les NDE, la schizophrénie mystique hallucinatoire -par ses perceptions visuelles et auditives- est mère de toutes les religions. C’est pour cela que les croyants se sentent obligés d’aller convaincre les autres, de faire partager leurs irréalités : y compris par la force guerrière établie comme un pouvoir supérieur.

Un film qui participe aux fausses croyances religieuses dont on se passerait bien.

Dr Edouard Zarifian dans « Les jardiniers de la folie » : « On doute de la réalité, on ne doute jamais de son délire ».
Mais à qui l’a-il-dit : http://champion20.monsite-orange.fr

samedi 29 janvier 2011

LE RETOUR DU PERE NOEL.


Astrologie, guérisseurs, shamans, religions…
http://forums.france2.fr/france2/complement_enquete/gueriseurs-astrologie-religions-sujet_3171_1.htm
Posté par akthis – novembre 2010

Si il est un mystère qui persiste, c'est bien celui de la naïveté humaine.
Nous sommes prêts à gober n'importe quoi, pourvu que cela soit énoncé avec conviction, à coups de témoignages bidon et d'anecdotes invérifiables.

Je suis très heureux de ne pas voir encore une émission sensationnaliste (tf1 et d'autres...).
Je crois à la force du mental (placebo) et nous n'avons nul besoin de ces croyances en une quelconque entité, nous n'avons nul besoin que d'autres pensent à notre place (toujours pour notre bien...... et celui des escrocs).

Que les poètes restent des poètes et nous fassent rêver, que les marchands restent des marchands. Vendeurs de soupe je vous déteste vous êtes la pollution de l'esprit. Je dois dire que cela me déprime un peu, la libre pensée s'éloigne, les religions (qui ont réussi... ou pas) font un retour en force, bientôt nous allons nous remettre à croire au père noël (ça aussi c'est ancestral).... nous nous sommes pourtant déjà fait rouler....

Marre de cette pensée unique qui veut nous obliger à croire à l'incroyable.
Je trouve méprisable ces escrocs dont le business est basé sur la peur de la mort, l'angoisse du néant, la crainte de vivre....

L’essentiel : http://champion20.monsite-orange.fr

samedi 22 janvier 2011

Manipulation religieuse.


Présentation orientée qui ne donne qu’une possibilité de choix :
"Pour créer l’univers à partir de rien ce ne peut qu’être que par Dieu."
Mais :
1 - Si il n’y avait rien, alors rien n’existe et Dieu n’existe pas.
2 -Affirmer que l’univers a débuté de rien, il faudrait alors le démontrer ; ce n’est pas parce que l’univers s’est expansé il y a 15 milliards d’années qu’il n’y avait rien avant.
L’essentiel : http://champion20.monsite-orange.fr

vendredi 14 janvier 2011

Suicide.


20% des schizophrènes mettent fin à leurs jours.
Un certain nombre de facteurs de risque de passage à l'acte suicidaire chez le patient schizophrène ont été proposés :
• Sévérité de la maladie.
• Forme clinique marquée par un délire paranoïde au premier plan.
• Difficultés dans la vie de groupe et isolement social.
• Antécédents d'épisodes dépressifs, de tentatives de suicide, d'usage de drogues.
• Sexe masculin.
• Age inférieur à 30 ans.
• Célibat.
• Absence d'emploi ou d'activité.
• Quotient intellectuel élevé et espoirs importants de réussite scolaire et professionnelle avant le début de la maladie.
• Maladie évoluant depuis moins de six ans.
• Hospitalisation récente.

L’essentiel : http://champion20.monsite-orange.fr

jeudi 6 janvier 2011

Psychose mystique.



Dans ses formes paroxysmiques, l'expérience spirituelle ressemble en bien des points à une crise psychotique. J'ai relativement vite compris cette embarrassante ambiguïté. Je m'adonnais donc à quelques recherches critiques. Les conclusions mi-figues mi-raisins, au début, encourageaient ma pudeur sans plus. Je restais secret sur ces questions intimes par crainte de passer pour un fou.

Mais une autre pudeur, plus spontanée et plus impérieuse, régissait la question spirituelle dès ma plus tendre enfance parce que le plaisir mystique ressemble au plaisir sexuel. Je devais me taire simplement parce que la nature incline à cette discrétion pour toutes les formes de jouissances sexuelles. Il fut un temps d'ailleurs pendant lequel j'aimais utiliser la formule «orgasme religieux» lorsque je pensais à la question mystique.

En mon for intérieur, je n'ai évidemment jamais pu confondre l'hallucination et l'expérience mystique. La distinction est devenue plus claire encore lorsque j'ai commencé à fréquenter les unités psychiatriques dans le cadre de mes études de médecine. Je me souviens en particulier d'un patient qui entendait des voix qui lui ordonnaient de boire son urine et qui, etc. Je n'avais pour ma part jamais eu l'impression d'entendre des voix ni surtout pu associer l'expérience spirituelle à la moindre contrainte comportementale!

Mes conclusions étaient très infantiles bien-sûr, mais même si ma recherche nosologique ne donnait pas de résultats plus nets, je «sentais» des différences irréductibles. La principale étant certainement que les expériences spirituelles, plutôt que de me distancer du réel semblait m'en rapprocher puisqu'elle semblait m'armer mieux pour m'y confronter. En plus, l'expérience spirituelle non seulement ne me faisait jamais souffrir, mais me donnait une énergie créatrice et volitive énorme. Elle respectait parfaitement la toute-puissance de l'altérité et semblait même m'en dévoiler l'ampleur non pour augmenter mon anxiété mais, paradoxalement, pour m'inviter à l'aimer.

Aujourd'hui, je ne prendrais évidemment pas ce risque de me réessayer à cette recherche nosologique si je n'avais pas derrière mes convictions (qui n'ont pas changé) l'appui d'un courent de chercheurs qui donne à cette distinction des allures de plus en plus scientifiques. L'expérience spirituelle a beau être par excellence une expérience subjective, on commence néanmoins à savoir l'approcher par des outils de psychométrie. Certes on reste encore dans des sphères floues qui pourraient faire sourire les amateurs de sciences exactes mais on s'écarte de plus en plus des simplismes époustouflants de la psychiatrie verbeuse traditionnelle. (Je conseille à mon lecteur de consulter le web à ce propos avec des mots-clés comme "expérience spirituelle"+"neuroscience" ou "neurologie"+ etc. Tout cela évolue très vite!)

L’essentiel :
http://champion20.monsite-orange.fr

 
Compteur pour blog gratuit VOL PAS CHER